Bernard Delpal

Bernard Delpal

Agrégé d’histoire et docteur d’État en sciences humaines de l’univ. Paris I -Sorbonne.
Professeur des universités, directeur de recherche honoraire.
A enseigné : universités de Lyon II, Lyon III, Genève Uni-Bastions (prof. suppléant) et Laval (Québec, prof. invité).
Chercheur associé au LARHRA (laboratoire 5190 du CNRS)
Membre et administrateur du Réseau Mémorha (CHRD, Lyon)
Pierre Jerome Biscarat

Pierre Jerome Biscarat

Membre du service pédagogique du Mémorial d’Izieu, Pierre-Jérôme Biscarat siège à la commission « Enseignement » de la Fondation pour la Mémoire de la Shoah et au conseil scientifique du Mémorial de Caen. Il fait partie également au comité scientifique du « Centre de ressources pour la recherche et l’enseignement sur la Shoah à l’Est » de l’université Paris-Sorbonne (Paris IV)-Yahad-In Unum. Il est l’auteur du Guide historique d’Auschwitz et des traces juives de Cracovie (Autrement) et Dans la tourmente de la Shoah : les enfants d’Izieu (Fayard) préfacé par Serge Klarsfeld. Il a signé une trentaine d’articles sur l’histoire, la mémoire et la pédagogie de la Shoah. Membre du service pédagogique du Mémorial d’Izieu, Pierre-Jérôme Biscarat siège à la commission « Enseignement » de la Fondation pour la Mémoire de la Shoah et au conseil scientifique du Mémorial de Caen. Il fait partie également au comité scientifique du « Centre de ressources pour la recherche et l’enseignement sur la Shoah à l’Est » de l’université Paris-Sorbonne (Paris IV)-Yahad-In Unum. Il est l’auteur du Guide historique d’Auschwitz et des traces juives de Cracovie (Autrement) et Dans la tourmente de la Shoah : les enfants d’Izieu (Fayard) préfacé par Serge Klarsfeld. Il a signé une trentaine d’articles sur l’histoire, la mémoire et la pédagogie de la Shoah.
François Boulet

François Boulet

François Boulet (né le 10 février 1965 à Moissac) est un historien français. Ses travaux portent sur la Résistance en montagne, notamment en Haute-Loire et dans les Alpes, l'histoire du protestantisme et l'histoire de l'Île-de-France. Ses recherches portent notamment sur la Montagne-refuge du Chambon-sur-Lignon et des communes avoisinantes, entre Haute-Loire et Ardèche, mais aussi sur l'ensemble du département de la Haute-Loire comme sur les Alpes du Nord. Des articles précisent sa réflexion historique sur les refuges de l'arrière-pays français sous l'occupation allemande : Moissac, le Haut-Limousin, Mens et Tréminis dans le Trièves (Isère), refuges pour les Juifs, les réfractaires au Service du travail obligatoire (STO), présence des premiers maquis, à travers une recherche sur l'opinion publique décrite en partie par les rapports des gendarmes et des préfets.
Katy Hazan

Katy Hazan

Katy hazan, agrégée d’histoire, a fait son doctorat à la Sorbonne avec André Kaspi sur les orphelins de la Shoah et les collectivités d’enfants juifs après la guerre. En 2000 elle a travaillé au cabinet du Ministre de l’éducation Nationale, au conseil national de l’innovation et de la réussite scolaire. En 2002, elle intègre l’OSE (Œuvre de secours aux enfants) comme Historienne, elle a participé à de nombreux ouvrages  dont « Les orphelins de la Shoah », «  Rire le jour, pleurer la nuit » et des ouvrages sur les Maisons d’enfants de l’OSE pendant et après la guerre.
Elle a participé à de nombreux films en tant que conseillère historique notamment « le réseau de sauvetage des enfants juifs de l’hôpital Rothschild ».
Aziza Gril Mariotte

Aziza Gril Mariotte

Aziza Gril-Mariotte est Maître de conférences en histoire de l’art à l’Université de Haute-Alsace et chercheur au CRESAT à Mulhouse. Après avoir travaillé pendant plusieurs années dans le monde muséal, elle a été chargée par la commune du Chambon-sur-Lignon, entre 2010 et 2013, de la création d’un « Lieu de Mémoire » au Chambon-sur-Lignon, consacré aux différentes formes de résistances qui ont permis de sauver de très nombreux juifs. Elle a notamment été responsable de l’exposition permanente et de la programmation culturelle. Elle est actuellement en charge de la prochaine exposition Destins d’enfance. Histoire de maisons d’enfants au Chambon-sur-Lignon et ailleurs, prévue en juillet 2016.
Gerard Bollon

Gerard Bollon

Gérard Bollon, né le 31 août 1944 au Chambon-sur-Lignon, est un enseignant et documentaliste, auteur de très nombreux ouvrages.  Biographie
Il collabore à de multiples colloques : Le Plateau terre d'accueil en 1992, Les Chemins de la Tolérance à Nîmes en 1995 Parmi les nombreux articles, communications dans les colloques et participations à des documentaires, on notera : La colline aux mille enfants, Les armes de l'esprit, Le miracle du silence, Les Justes au Panthéon...
On retiendra quelques ouvrages "Les villages sur la Montagne, entre Ardèche et Haute-Loire, Terre d'accueil et de refuge","Paroles de réfugiés, paroles de Justes", "La Montagne,terre d'exil terre d'asile", "Le Foyer universitaire des Roches au Chambon-sur-Lignon et la rafle de juin 1942","La Résistance armée sur le Plateau Vivarais-Lignon en 1940/1945", ainsi qu'une étude sur "Les séjours d'Albert Camus sur le Plateau vellave 1942/1952". Fondateur en 1973 de la Société d’Histoire de la Montagne, il contribue à animer un parcours de la mémoire au sein du bourg du Chambon sur Lignon.
Simha Arom

Simha Arom

(1941-1943), Simha Arom, ethomusicologue de renommée internationale, est Directeur de Recherche émérite du CNRS.
Ses recherches sont consacrées à l’analyse, la modélisation et les aspects cognitifs des musiques de l’oralité. Les méthodes d’expérimentation interactive qu’il a développées pour l’étude des polyphonies et des échelles musicales africaines lui ont valu la Médaille d’Argent du CNRS. Nombre de compositeurs contemporains – parmi lesquels Luciano Berio, György Ligeti et Steve Reich – se sont inspirés des procédés musicaux qu’il a mis au jour.
Lauréat en 2008 du « Prix International de la Fondation Fyssen » (Paris) et du « Koizumi Fumio Prize for Ethnomusicology » (Tokyo), il a été nommé en 2012 Membre honoraire de la Société internationale de musicologie. La Fondation du Judaïsme Français lui a attribué en 2014 le « Prix Francine et Antoine Bernheim pour les Sciences ».
Catherine Lewertowski

Catherine Lewertowski

Catherine Lewertowski est médecin, auteur de Soigner, le virus et le fétiche avec Tobie Nathan, Odile Jacob, 1998 ; Les enfants de Moissac, 1939-1945, Flammarion, 2003, réédité dans la collection Champs Histoire, 2009. Cet ouvrage raconte l'histoire d'un sauvetage d'enfants exceptionnel et ignoré. Il a donné lieu à nombreux documentaires et manifestations ; Quand les esprits viennent aux médecins, In Press, 2013 ; Papi Nougat n'est pas mort, L'Harmattan, 2014.
cindy bance

cindy bance

Elle enseigne à Lyon et a soutenu en 2015 une thèse de doctorat sur les Justes parmi les Nations en Rhône-Alpes. Elle a participé à plusieurs ouvrages collectifs, notamment : Vercors des mille chemins : figures de l’étranger en temps de guerre (Comptoir d’Edition, Grenoble 2013), Justes de l’Isère, le sauvetage des Juifs 1940-1944 (Conseil général de l’Isère, 2013), Alexandre Glasberg 1902-1981, prêtre, résistant, militant (Chrétiens et Sociétés, Documents et Mémoires, n°19, 2013).
Olivier Vallade

Olivier Vallade

Historien de formation, Olivier Vallade est recruté au Musée de la Résistance et de la Déportation de l’Isère pour effectuer des travaux de recherche et documentation avant d’intégrer le CNRS, en 2002, en tant qu’ingénieur d’études, pour assurer le secrétariat de rédaction de la Revue de Géographie Alpine. En 2011, il rejoint l’équipe de la Maison des Sciences de l’Homme (MSH)-Alpes, ayant en charge la politique éditoriale. Il est également président de l'association des Amis du Musée de la Résistance et de la Déportation de l'Isère.